Le renouveau du telrose grâce à de vraies salopes par telephone ?

Le téléphone rose fait beaucoup parler de lui actuellement, et c’est bien normal puisqu’il revient à la mode en étant plus qualitatif. Les anciennes pratiques sont lointaines et le milieu s’est bien réorganisé grâce à l’apparition d’internet qui aura bien fait son travail en faisant sombrer ceux qui ne respectaient aucune déontologie dans le métier. Le tel rose est quelque chose de très encadré légalement. Ce n’est plus du tout le farwest où n’importe qui fait n’importe quoi. Bien sûr qu’il reste encore quelques annonces dans les journaux de numéros surtaxés et qui redirigent sur l’étranger (bonjour la note téléphonique !) sur des filles qui travaillent dans des locaux là où les salaires sont moins chers. En France donc, les pratiques ont bien changés et les mauvaises habitudes ont plutôt disparu. Ainsi le téléphone rose sans attente est déjà une sacrée amélioration car elle cachait quelque chose d’assez odieux : le but de vous faire attendre au téléphone n’était pas du tout dans le but de vous faire payer plus, mais uniquement dans le but de vous mettre en relation avec une cliente qui elle aussi appelle le tel rose, et c’est comme cela que clients et clientes se retrouvaient entre eux sans même le savoir ! Plutôt pratique pour ne pas avoir à embaucher, ne vous recommandons très fortement de ne jamais tomber dans le piège du tel rose qui possède un temps d’attente. Sur notre site, quand un profil s’affiche c’est que la demoiselle est disponible Vous ne parlez donc qu’à la personne de votre choix. Nous en avons appris beaucoup de la part d’anciennes hôtesses et opératrices sur les anciens réseaux de tel rose, c’est assez surprenant toutes les petites manigances qui existaient à l’époque du minitel. Certaines animatrices étaient le plus souvent des étudiantes sans un sous, de quoi les obliger à faire des horaires indécents mais en plus à les dégoûter une fois pour toute des hommes et du sexe en général. Beaucoup de ce genre de pratiques ont donc été néfastes pour les hotlineuses et les clients. Nos libertines ne travaille que depuis chez elle, sans un seul quota et surtout sans aucune obligation quant aux pratiques sexuelles. Elles choisissent entre le hard et le soft, entre être plutôt soumise et être dominatrice. La domination par téléphone est d’ailleurs des plus populaire actuellement, nous recherchons donc de nouvelles personnes du milieu BDSM pour rejoindre nos rangs et se faire plaisir sur du tel rose gratuit de qualité, sans attente, confidentiel et surtout sans arnaque !